La dernière déclaration d’amour

La dernière déclaration d’amour relate le récit d’un homme universitaire rêveur et éperdument amoureux. L’étudiant noie ses émotions dans l’amour et se laisse bercer par les mots de Hjartarson Dagur.

D’ailleurs, l’auteur met en garde ses lecteurs sur la 4e de couverture qu’«il se pourrait qu’on ne se remette jamais de sa première déclaration d’amour.»

C’est avec humour et originalité que l’auteur pose un regard sur des éléments politiques et climatiques dans un mélange d’amour et de récit. C’est revitalisant, grandissant et remplit de fatalité; un combo parfait pour une trajectoire littéraire.

Et même que je ne peux mettre de mots sur l’oeuvre, de la fixer dans une seule et même catégorie. Autant récit que fiction, cet ouvrage embellit le coeur de celui qui l’ouvrira. Une lecture vaillante et rafraîchissante.

D’ailleurs, le protagoniste que l’auteur a construit nous rappelle quelques clichés, mais ça fait du bien de pouvoir en rire. « L’amour coupe parfois les jambes à l’homme.» Une phrase fracassante d’un humour surréaliste.

À lire, obligatoirement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s